samedi 22 juillet 2017

Clien d'oeil à la bande en attendant que je repasse vous voir..... Nicole Atkins again


J'ai toujours aimé la série de drôles de dames, surtout quand elles cry comme ici...

Je ne suis pas chez moi, et j'écoute sur des enceintes d'ordinateur portable.
Comme au "old good time" où j'écoutais sur un radio K7, même pas stéréo, même pas mixed mono.
Mais quand un titre me bouleversait, je ne pouvais pas soupçonner les arrangements où de quelconques astuces de séduction autres que le charme et le talent du titre...

Pas que je cours après ce temps là, faut pas déconner quand même... mais en parlant de charme:

.. et de talent



this song for you





samedi 8 juillet 2017

Mark Eitzel .... Pas chez moi ... Un petit coucou pour encore partager



Tout est calme autour de moi
Ma dame douce dort
Et en pensant au moment vécu, je voulais revenir sur mon coup de coeur, déclenché en grande partie par ce post:


https://leschroniquesdecharlu.blogspot.fr/2017/01/mark-eitzel-2017.html

Et une fois de plus pas en trop de retomber dans la magie de cette pop que j'adule:



On en profite pour apprécier le travail de l'arrangeur tout en goûtant les qualités intrinsèques (pas souvent que je le case celui là)



Alors tel un SPOTIFY qui tente d'accrocher des wagons de pop accompagnatrices pour combler l'auditeur, j'ai en mémoire:



Pas grand chose, juste l'idée d'ajouter ces choeurs qui refrainnent... et c'est beaucoup

Alors me revient ce souvenir d'un titre entêtant d'un ex de mes Boo Radleys



Justement quand je dis MES Boo, ce sont MES BOO



En voilà un titre SOLAIRE!! Encore un titre quine dévoile son énergie positive qu'au milieu... sans prévenir!! Tant pis pour ceux qui zappent trop vite
Si vous êtes en manque de vitamine BTL

Encore, encore.. me dis je à moi même



Tien en parlant aussi de solaire et de BTL




... Flaming Lips,..... Divine Comedy....Grandaddy, Super Fury....... La liste est elle infinie? Aurons nous le temps?

... Mercury Rev... HAL ... The coral.... Get Well Soon

Serons nous un jour en manque?

Et si vous sentez poindre l’écœurement, alors une goutte de spleen dans le cocktail, pour l'amertume, pour relever, pour révéler, se re lever:





















samedi 1 juillet 2017

Un peu de Fenouil....



Pourquoi je l'aime mon IpMix, bien plus surprenant que la fonction RADIO de SPOTIFY..

Tout commence par ce titre de Roy (ceux du cercle savent pourquoi ce titre aujourd'hui)
Oui, bon, ben, une version demo, qui a la pêche ... démopêche... !! ?? laissez tomber.

001. Roy Orbison - Mystery Girl [deluxe Edition, 2014] - In The Real World (Studio Demo)



Je me prépare gentiment un lapin au vin blanc moelleux, raisins blancs sans souci, oignons caramélisés ... et un peu de fenouil.

Tandis que mon IpmIx me propose en pensant Roy ...

Du sucré bien entendu, un peu magique



002. Royalty - Fairytales Can Come True - Uk Popsike From The Late 60's Cd3 - Let's Ride




Et tandis que je me prépare un mélange Poivron, Fêta, Menthe, Oignon rose...
Encore un peu de sucré, limite écoeurant... Comme je l'aime
En des termes qui ont la niaque , Termniaque quoi !!?? abandonnez, pas de problème



003. Roger Nichols - Full Circle - Always You [demo Version]





Voilà c'est fini et soudain ... comme pour me rappeler que...
Pas trop de fenouil?
Mais j'en ai mis peu?
Alors, qu'est cette couleur sans nom logée dans cet angle impossible?




004. Sunn O))) - Monoliths & Dimensions - Big Church





Coup de coeur: Counting Crowes, Chris Stapleton. AKA J'arrête les calembours pourris (ou pas)




Sur arrêt sur image je me suis regardé (j'ai regardé serait tellement plus simple, mon cher Antoine, l'hémisphère Gauche s'adresse au Nord) une émission consacrée au mauvais goût, à la discrimination, à l'homophobie, au sexisme dans le cadre de l'émission "touche pas à mon poste".

Quel rapport?

C'est que la première fois que je tombe sur le nom de Chris, une partie de moi, la moins sollicitée certes, lit STAPLETON phonétiquement à la française.
Comme une réponse adolescente à une question s'inquiétant de la disparition d'un copain lors d'un week-end entre jeunes.

Pour conjurer ce sort calembourasquette je me devais (je dois!!) bien comprendre la musique de monsieur.

Deux titres m'ont fait mal à la tête. Celui ci:



001. Chris Stapleton - From A Room, Volume 1 - Broken Halos




ça m'énervait, car son attaque me faisait penser à une chanson, un titre ... alors avec tous mes neurones à contribution, je retrouve les quelques notes "Mister I ain't a boy ..." et me voilà libéré de ce premier carcan


002. Bruce Springsteen - Darkness On The Edge Of Town - The Promised Land




Encore une qui me turlupinait (vive l'imparfait!! Qui évite la consonance d'un autre calembour célèbre), pareil, dès le départ, un voile sonore familier m'empêchait d'écouter sereinement cette chanson:



001. Chris Stapleton - From A Room, Volume 1 - Without Your Love




Et puis soudain, résonne dans ma tête cet air que j'avais heureusement épuisé et donc imprimé quelque parts, mémorisé dans un fin fond de grenier mémoriel que j'espère emporter avec moi... Partout.
Au passage, ce disque, m'empêche de penser du mal des "Best Greatest Hits" qui m'ont à l'époque ouvert des portes d'écoutes, bien avant le web (Je pourrai parler aussi des Eagles, même si "Best Of" suppose du subjectif là où le "Greatest Hits" s'abreuve à la source Hit Parade. Un débat stérile comme je les aime)



002. Chicago - Chicago IX, Chicago's Greatest Hits - 25 Or 6 To 4




Voilà, je n'avais maintenant plus qu'à me répéter 36 fois "How Do You Do de Poële" pour enfin goûter le plaisir de ce country rock, pas nouveau, qui vient de sortir. Parfois juste ça, parfois davantage ZZ.
Simple, pas insistant. Voix puissante, arrangements détachés, quelques brises d'harmonica.
Tequila!!



001. Chris Stapleton - From A Room, Volume 1 - Them Stems




002. Chris Stapleton - From A Room, Volume 1 - Second One To Know




003. Chris Stapleton - From A Room, Volume 1 - Last Thing I Needed, First Thing This Morning





Là il fallait juste attendre.
J'ai été chercher cet album suite à un titre d'un épisode de "Cold Case". C'est que j'avais fini par m'attacher à ce principe de terminer (remplir?) les fins d'épisodes par un titre tandis que les acteurs vaquent, ouvrent des portes, descendent des escaliers en donnant l'impression de compter les marches... Mais il y a la musique.
 J'ai pu ainsi découvrir  ce titre de Chris Isaak



001. Chris Isaak - Best Of Chris Isaak - Can't Do A Thing (To Stop Me)




D'ailleurs je crois m'être accroché à cause de ce titre, bien entendu une recherche sur le NET pour avoir la liste des titres choisis, mais non, car malgré tout, la symbiose images, histoire et final avaient quelques efficaces, davantage même qu'un clip...

Celui ci aussi



001. Frankie Laine - The best of - I Believe





Du coup quand j'ai entendu ce son, brouillon, prometteur, j'ai cru tenir quelques moments d'écoutes à venir:



001. Counting Crows - Recovering The Satellites - Recovering The Satellites




Oui mais voilà, dix ans après le retard sur l'album je devais encore ajouter dix autres années et un coup de vélo (Oui, je suis méfiant sur le choix des composants) pour enfin redécouvrir, moins brouillon, plus direct et surtout consacrer du temps d'écoute:



001. Counting Crows - Recovering The Satellites - Angels Of The Silences





Je l'ai ressenti urgent. Et quand le guitariste prend le devant de la scène sonore, c'est bien simple, j'ai accéléré comme une brute, quitte à me faire exploser le coeur.

Un chant franc et moins tourmenté que Pearl Jam, des (une?) guitares omniprésentes sans la virtuosité de Led Zep, des mélodies plus proche du Power Pop que du Hard ou du Americana...
Impossible de ne pas penser à des Lynyrd pour la couche la moins sudiste (Coldplay?  À peine, à peine)...
... et probablement à un tas d'autres groupes américains à déguster au bords de petites piscines que se partagent les locataires de résidences éloignées de la ville, le frigo pas loin, pour avaler des bières, légères, en regardant son ventre pousser, le vent cherchant à pousser des nuages normalement absents sous ce ciel bleu, banalement bleu...
penser à rien



001. Counting Crows - Recovering The Satellites - Daylight Fading





002. Counting Crows - Recovering The Satellites - Catapult





003. Counting Crows - Recovering The Satellites - I'm Not Sleeping





004. Counting Crows - Recovering The Satellites - Miller's Angels






dimanche 25 juin 2017

#633, Best For wearing a Kaftan ( a quoi?)


Bon, maintenant je sais ce qu'est un Caftan... et à la suite de ce titre...



001. Love - Forever Changes - Alone Again Or





Le clin d'oeil fin des années 60, pas encore 68? Liberté et psychédélisme pour tous!




002. Byrds - Fifth Dimension - Eight Miles High





003. Jefferson Airplane - Surrealistic Pillow - White Rabbit




Bon, je crois avoir compris en parti où cela mène:



001. Spirit - Twelve Dreams Of Dr. Sardonicus - Reissue - Nature's Way





002. Frank Zappa - Freak Out ! - Hungry Freaks, Daddy



Mais un Caftan, un Kaftan? C'est quoi alors?



samedi 24 juin 2017

Ravel Daphnis Et Chloe (Mon Ego Attendra)


Non, non, ce n'est pas ce que j'avais en tête, et je me le garde.

Je viens de recevoir un numéro de l'avant scène Opéra qui traite de Ravel et "l'Enfant et les sortilèges"
Le matin (nous sommes le 24 Juin, 8h du matin, il fait printanierement frais). Café, Pain beurré.

Qu'est ce que j'ai comme Ravel dans ma discothèque.
Bon, ni "l'Enfant" ni "L'heure Espagnole"

Tant pis, au pif, "Daphnée", je vais écouter ça pendant le petit-déjeuner, Ma douce dort.
Ha pas bien lu, c'est "Daphnis" pas "Daphnée"je chercherai les explications plus tard (ou pas)

Confiture d'orange, beurre fondu... l'esprit en promenade mais déjà sur des sentiers fantastiques, d'un autre monde, sans que je ne m'en rende compte. La magie Ravel.
Peut-être même suis je encore au lit à dormir?

Un rêve qui revient, je fais face à une verte colline, plantée d'arbres aux couleurs pastels et brillamment éclairés par un soleil flamboyant mais bienveillant car je ne suis pas ébloui même si les feuilles semblent scintiller. Heureux.

Soudain:



001. Maurice Ravel - Daphnis Et Chloe - Part Three- Lever Du Jour







Enoooorme
Cette fois ci je cesse toute autres activités (pas bien prenantes)

L'enfance revue par la grande époque Hollywoodienne, fantasmée. Brigadoon, Magicien d'Oz.
Grimaud aussi.
Les films cinémascopés qui racontent les contes de Grimm, Andersen sur des écrans panoramiques
Les livres avec des images enfantines et des textes énormes.
Le chat perché, ma mère l'oie
Saturnin, Collargol ...
...

Et quand les choeurs s'emportent vers la fin de ce "levée du jour" ... Lévitation!!

Je me secoue et m'ébroue. Je redescends et décide que je devais raconter. Faire profiter ou faire sourire ceux qui savaient.

Va tutto bene



001. Maurice Ravel - Daphnis Et Chloe - Part One - Introduction




002. Maurice Ravel - Daphnis Et Chloe - Danse Legere Et Gracieuse De Daphnis




003. Maurice Ravel - Daphnis Et Chloe - Nocturne - Danse Lente Et Mysterieuse




004. Maurice Ravel - Daphnis Et Chloe - Danse Generale




mardi 20 juin 2017

#001, Best SONG ever? (à quoi ça sert)


J'aime.
Ben oui, j'adore... mais pas que.
J'aime aussi
É NOR MÉ ME NT
ça


001. U2 - Achtung Baby - One


Je veux bien combattre toutes les idées reçues, données, empruntées sur ce groupe au succès planétaire.
Mais merde ils en ont aligné des titres et cette chanson, 25 ans plus tard.
Fausse simplicité de la mélodie, arrangements discrets et et et une des plus belle voix de la pop rock.
Comme Jagger cette façon de quitter son registre pour des aigus juste pour le frisson.

Marrant, moi aussi ça m'amuse, en partie par snobisme et en partie pour placer des vacheries rigolotes, de me moquer de gros vendeurs de disques; au hasard: Police ou Dire Straits, oui, Phil Collins aussi.

U2? Mais rien que de réentendre ONE et je m'interdis tout ce qui fait envie (D'autres s'en chargeront avec plus ou moins de sincérité). Cette chanson m'offre l'émotion, plus qu'à construire sa propre histoire autour.
Ma douce m'a déjà dit que je mettais en scène mes sentiments sur des chansons... Là, scénario en béton désarmé!

Alors QMAG avec ONE, quoi t'est ce que l'on peut Ipodé?



004. The Cars - Heartbeat City - Drive


Ha oui, pas honteux, celle ci m'avait bien bercé aussi. A se souvenir quand enfin nous avions le droit au SLOW, c'est que des SLOW, hein, les occasions.

et sinon?



003. Oasis - (What's The Story ) Morning Glory - Wonderwall



OK, la chanson est une bonne chanson. A rapprocher pour le texte j’imagine? Bon client je suis, mais je n'ai jamais pu épuiser leurs albums comme d'autres de la même époque (Pulp, Blur...)


Bon à moi...

Alors pas d'hésitation, il y en a un qui a compris que cette chanson...
... a une portée émotionnelle où il n'y a plus qu'à se laisser porter. Vite un Karaoké. Certains que tout le monde gagne.



005. Johnny Cash - American III- Solitary Man - One




Et mon cœur d'artichaut ne résiste pas à conclure pour qu'il n'y ait pas de fin, sauf la sienne!!




001. Edith Piaf - Edith Piaf Eternelle CD2 - A quoi ça sert l'amour